Charles TELLIER

Division 5

29 juin 18281, Amiens

19 octobre 1913, Paris

Ingénieur.

Il crée à Auteuil en 1869, la première usine frigorifique dans le monde pour la conservation de la viande et des denrées alimentaires par le froid artificiel.

En 1856, Charles Tellier s’appuie sur les travaux de laboratoire de Faraday qui obtient une température de −11 °C et de Thilorien qui par liquéfaction arrivera à abaisser la température à −79 °C.
Deux ans plus tard, il crée sa première machine frigorifique à circulation de gaz ammoniac liquéfié, pour la production du froid à usage domestique et industriel.

Cette invention qui bouleverse le monde moderne, est constamment améliorée et, en 1865, il construit une machine à compression mécanique à gaz liquéfié et l’installe dans l’usine de Noisiel du maître-chocolatier Menier.

En 1876, le navire Frigorifique parti de Rouen rapporte de la viande à Buenos Aires en bon état de conservation après 105 jours de mer.

Mais   celui   qui va mettre au point le réfrigérateur à usage domestique (pour les foyers)  tel qu’on le connaît de nos jours est un Allemand Carl von Linde en 1876. Charles Tellier meurt à son domicile situé au no 75 de la rue d’Auteuil à Paris en 1913 dans la plus grande pauvreté.

On doit également à Louis Tellier un nouveau procédé de séchage de la morue par air chaud qui avait séduit l’armateur Le Goaster.

Brillant chercheur reconnu par ses pairs, la presse le surnomme le « père du froid ».

Chevalier de la Légion d’honneur (décret du 27 janvier 1912).

Source: Texte © Wikipédia
biographie en cours d’élaboration
Lien externe: Wikipedia
Charles Tellier
Charles Tellier sépulture