Gustave-Léon SCHLUMBERGER

Division 12

17 octobre 1844, Guebwiller

9 mai 1929, Paris

Historien, byzantiniste et numismate.

Médecin, il se tourna vers l’archéologie byzantine. Membre (1877) puis président de la Société des antiquaires de France, il a laissé une oeuvre importante par son volume et par sa contribution aux études byzantines et à celle de l’Orient latin : les Principautés franques du Levant au Moyen Age (1877), Numismatique. de l’Orient latin (1878), Sigilographie de l’Empire byzantin (1884), Récits de Byzance et des Croisades (1916).

Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (1884).
Chevalier de la Légion d’honneur.

Publications :
1878-1882 : Numismatique de l’Orient Latin, Paris.
1884 : Les îles des Princes, Calmann Lévy, Paris.
1890 : Un empereur byzantin au dixième siècle : Nicéphore Phocas, Paris.
1896-1905 : L’Épopée byzantine à la fin du dixième siècle, Hachette, Paris, 3 vol.
1898 : Renaud de Châtillon, prince d’Antioche, seigneur de la terre d’Outre-Jourdain, Plon, Paris.
1906 : Campagnes du roi Amaury Ier de Jérusalem en Égypte, au xiie siècle.
1914 : Prise de Saint-Jean-d’Acre, en l’an 1291, Paris, Plon, 1914.
1922-1923 : Récits de Byzance et des Croisades, Paris, Plon, Paris.
1927 : Byzance et les croisades, Paris, Lib. Paul Geuthner.
1934 : Mes Souvenirs 1844-1928, Paris, Plon (posthume).
1962 : Lettres de deux amis, Institut Français, Athènes (correspondance).

Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Gustave-Leon Schlumberger portrait
Gustave-Leon Schlumberger sépulture
Gustave-Leon Schlumberger illustration
Gustave Schlumberger par Henri Gervex