René BOYLESVE

René Tardivaux, dit

14 avril 1867, Descartes

14 juin 1926, Paris

Ecrivain.

Après avoir suivi les cours de l’Ecole des sciences politiques et de l’école du Louvre, il se consacre à la littérature. Son talent, fait tout à la fois de sensibilité et d’ironie, excella à dépeindre les moeurs provinciales dans Mademoiselle Cloque (1899), la Becquée (1901), l’Enfant à la balustrade (1903).

Boylesve évoque aussi l’Italie avec ferveur dans le Parfum des îles Borromées (1898). Enfin, il déploie son humour et sa fantaisie dans la Leçon d’amour dans un parc (1925).

Ecrivain brillant, d’une grande acuité d’observation.

Elu à l’Académie française en 1918.

Source: Larousse
Rene Boylesve
Rene Boylesve sépulture