Paul HERVIEU

2 septembre 1857, Neuilly-sur-Seine

25 octobre 1915, Paris

Romancier et auteur dramatique.

Il publia d’abord des romans: l’Inconnu (1886), Flirt (1890) Peints par eux-mêmes (1893), l’Armature (1893), qui dénonçait avec ironie les intrigues et les drames des gens du monde.
Il débuta au théâtre avec deux pièces à thèses: Les paroles restent (1892) et les Tenailles ((1895).
Ambitionnant dès lors le titre de « tragique moderne » et l’obtenant de la critique, il poursuivit sa carrière à la Comédie-Française, qui monta la Loi de l’homme (1897), la Course du flambeau (1901), l’Enigme (1901), Théroigne de Méricourt (1902), drame historique écrit pour Sarah Bernhardt, le Réveil (1905), Bagatelles (1912), le Destin est maître (1914).
Elu à l’Académie française en 1900.
Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Paul Hervieu
Paul HERVIEU sépulture