Pascal DAGNAN BOUVERET

7 janvier 1852, Paris

3 juillet 1929, Quincey

Peintre.

Deuxième grand prix de Rome en 1876, il commença par pratiquer, sous l’influence de Bastien-Lepage, un réalisme méticuleux (Une Noce chez le photographe, l’Accident), puis peignit des scènes bretonnes (le Pain bénit, les Bretonnes au Pardon), mais réussit surtout en tant que portraitiste mondain. Il est représenté au musée de Mulhouse et dans les collections de l’Etat.

Elu à l’Académie des Beaux-Arts en 1900.

Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Pascal Dagnan Bouveret
Pascal Dagnan Bouveret sépulture