Marcel ICHAC

Division 1

22 octobre 1906, Rueil-Malmaison

9 avril 1994, Ézanville

Cinéaste, photographe, explorateur et alpiniste.

Marcel Ichac, étudie aux Arts déco, et commence sa carrière comme illustrateur, publicitaire et journaliste.
À partir de 1934, il se consacre au cinéma et à la photographie, il parcourera le monde dans divers domaines (alpinisme, plongée sous-marine, spéléologie exploration) avec les plus grands spécialistes (Maurice Herzog, Louis Lachenal, Jacques-Yves Cousteau,…).

Marcel Ichac reçoit pour son œuvre les plus hautes récompenses mondiales :

Prix du meilleur court-métrage documentaire à la Mostra de Venise pour Karakoram (1938).
Primé au Festival de Cannes (pour cinq films présentés), notamment pour « Groenland, 20.000 lieues sur les glaces » (1952).
Grand prix du cinéma français (ancêtre des Césars, mais il n’y avait qu’un seul et unique prix par an, toutes catégories confondues) pour Les Étoiles de Midi (1959).
Oscar du court-métrage à Hollywood en 1964 pour « La Rivière du hibou », dont il sera producteur (réalisation de Robert Enrico).
Plusieurs autres films auxquels il a participé seront sélectionnés ou primé aux Oscars : Le Monde du silence de Cousteau (conseiller technique), est primé aux Oscars 1957.
Ses films ont été primés dans les festivals de films de montagne et d’aventure (Trente, Banff, Les Diablerets, Cortina d’Ampezzo, etc.).

Marcel Ichac
Marcel Ichac sépulture