Léon GEOFFRAY

Division 10

1 octobre 1852, Passy

25 décembre 1927, Paris

Diplomate.

Après des études de droit, Léon Geoffray devient avocat à la cour d’appel de Paris, puis choisit d’entrer dans la carrière diplomatique.

Il est d’abord attaché au service du contentieux au ministère des affaires étrangères en 1877, puis à l’ambassade de Constantinople de 1877 à 1879. Il est de nouveau au service du contentieux au ministère des affaires étrangères, à partir de 1879. Il y gravit les échelons de commis principal en 1883, rédacteur en 1886, secrétaire d’ambassade en 1891. En 1892-1894, il participe aux travaux de diverses commissions.

Il est nommé premier conseiller à l’ambassade de Londres, à partir de 1895, avec le grade de secrétaire première classe, puis de ministre plénipotentiaire en 1896.
Il s’attache passionnément à l’apaisement, et à la réalisation d’une alliance entre l’Angleterre et la France. Pour y parvenir, malgré la crise de Fachoda, il n’hésite pas à faire à plusieurs reprises la navette entre les deux pays pour convaincre à la fois son supérieur hiérarchique Paul Cambon, vite convaincu, son ministre Théophile Delcassé, le gouvernement britannique et le gouvernement français. Il prépare et accompagne les visites respectives d’Édouard VII à Paris, et du président Loubet à Londres. Il participe ainsi activement à la réalisation et au maintien de l’Entente cordiale, signée en 1904.

Lors de son départ de Londres en 1908, Édouard VII lui remet à titre exceptionnel les insignes de Grand Croix de l’Ordre de Victoria, qui n’avaient jamais été remis à un ministre plénipotentiaire. Léon Geoffray part alors pour Le Caire, où il est consul général de 1908 à 1910.

Il est ensuite nommé en juillet 1910 ambassadeur de France à Madrid, auprès du roi Alphonse XIII. Il contribue alors à assurer à la France la neutralité de l’Espagne qui repousse les offres de l’Allemagne. Mais en octobre 1917 il est démis de ses fonctions, à la suite de la crise des relations franco-espagnoles.

Lien externe: Wikipedia
Leon Geoffray
Leon Geoffray sépulture