Jean-Pierre WIMILLE

Division 10

26 février 1908, Paris

28 janvier 1949, Buenos Aires, Argentine

Pilote automobile.

Il conduisit avant guerre pour l’écurie Bugatti et après guerre pour Alfa Romeo. Il est considéré comme le meilleur pilote de son époque et l’un des plus grands pilotes français de tous les temps.

Vainqueur des 24h du Mans en 1937 avec Robert Benoist et en 1939, associé à Pierre Veyron.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il développe à Paris en 1940 des voitures électriques de 2CV1/2 roulant à 50 km/h avec Marcel Lesurque.

Mais surtout, Il rejoint le réseau de résistance Chestnut, associé aux services secrets britanniques, en compagnie de deux autres pilotes Bugatti, Robert Benoist, avec lequel il a gagné au Mans en 1937, et le Britannique William Grover-Williams, vainqueur du premier Grand Prix de Monaco.

Vainqueur en 1947 sur Alfa Romeo des Grands prix de Suisse et de Belgique.

Vainqueur en 1948 des Grands prix de France et d’Italie.

Le 28 janvier 1949, il se tue au volant d’une Simca Gordini lors d’un tour d’essai sur le circuit du Bosques de Palermo, avant le Grand Prix de Buenos Aires.

Jean-Pierre Wimille portrait
Jean-Pierre Wimille sépulture
Jean-Pierre Wimille illustration