Jean-Louis BARRAULT

8 septembre 1910, Le Vésinet

22 janvier 1994, Paris

Comédien, metteur en scène et directeur de théâtre.

Elève de Dullin (Atelier, 1931), il adapte Numance de Cervantes (1936). Il débute en 1940 à la Comédie-Française, dans le Cid, et met en scène Phèdre de Racine, puis le Soulier de satin de Claudel (1943). Il fonde avec sa femme, Madeleine Renaud, une compagnie (installée au théâtre Marigny de 1946 à 1956), où il s’affirme un grand animateur (Amphitryon, l’Orestie, Partage de midi, Christophe Colomb).

En 1959, il prend la direction de l’Odéon-Théâtre de France et  créé Tête d’Or de Claudel, Rhinocéros d’Eugène Ionesco, le Voyage de Schéhadé. En 1964, il met en scène, à l’Opéra, Wozzeck d’Alban Berg.

Au cinéma, ses créations les plus marquantes sont un Berlioz dans la Symphonie fantastique, de Christian-Jaque (1941), le mime Deburau dans les Enfants du paradis, de Marcel Carné (1944), et Henry Dunant dans d’Hommes à hommes, de Christian-Jaque (1948).

Il est l’auteur d’essais (Réflexions sur le théâtre, 1949; Nouvelles réflexions sur le théâtre, 1959), d’une étude sur Franz Kafka (1961) et d’un Journal de bord (1961).

Officier de l’ordre des Arts et des Lettres (1957).

Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Jean-Louis Barrault
Madeleine Renaud sépulture