Marie JAËLL

Division 3

17 août 1846, Steinseltz

4 février 1925, Paris

Pianiste et compositrice.

Enfant prodige, elle bénéficia d’une formation musicale tout d’abord en Allemagne, de par la proximité alsacienne, puis au Conservatoire de Paris où elle obtint brillamment le Premier prix en 1862, après seulement 4 mois de cours.

En 1866, elle épousa Alfred Jaëll (1832-1882), pianiste virtuose de réputation européenne. Il a un vaste réseau de relations : Brahms, Liszt, Rubinstein. Les deux époux tiennent un salon, dans leur appartement, dans lequel se presse le tout Paris.

Marie Jaëll prend des leçons de compositions avec César Franck et Camille Saint-Saëns. Elle est connue comme pianiste virtuose, mais c’est la composition qui la passionne.

Elle est adulée de son vivant avec des concerts mémorables qu’elle a donné. Ainsi, elle interprète l’intégrale des œuvres pour pianos de Liszt, l’intégrale des sonates de Beethoven (une première en France) et des sonates de Schumann.
Elle se consacra aussi de manière originale à l’étude de la technique pianistique : elle se livra à une analyse très poussée du toucher.

Les archives de la musicienne ont été données par sa famille à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Source: Wikipedia
Marie Jaell
Marie Jaell sépulture