Jacques IBERT

Division 12

15 août 1890, Paris

5 février 1962, Paris

Compositeur.

Musicien de la première moitié du XX° siècle, Jacques Ibert est l’un des grands compositeurs à avoir perpétué la tradition du style français, dans la lignée de Saint-Saëns et Debussy.

Élève d’André Gédalge et de P. Vidal au Conservatoire de Paris, il obtient le premier grand prix de Rome en 1919. Pendant son séjour à la Villa Médicis, il compose l’une de ses œuvres majeures, Escales (1924), un triptyque symphonique évoquant le monde méditerranéen.

Il dirige l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) de 1937 à 1940.
Contraint de quitter l’Italie, il part se réfugier à Antibes et compose de la musique dans une forme de semi clandestinité. Il est rétabli dans ses fonctions le 27 octobre 1944 et redirige la Villa Médicis jusqu’en 1960.

Il a composé des opéras, des ballets, des musiques pour le théâtre, le cinéma et la radio, des œuvres vocales ou instrumentales légères et mélodieuses.

Elu membre de l’Académie des beaux-arts en 1956.

Jacques Ibert
Jacques IBERT sépulture