Georges-Marie HAARDT

Division 12

12 juillet 1884, Naples, Italie

16 mars 1932, Hong Kong

Industriel et explorateur français d’origine belge.

Ingénieur, Il fut pendant vingt ans attaché à Citroën, d’abord comme responsable commercial puis comme directeur général de 1905 à 1923. Il est également vice-président de la Société anonyme André Citroën et directeur général de Mors de 1908 à 1914.

A 24 ans, il rencontre André Citroën, qui l’intègre dans son équipe de direction. Pendant la première guerre mondiale il deviendra ainsi directeur de l’usine d’obus du groupe.

Sa devise, inscrite sur le flanc de ses voitures de commandement, était « Res, non verba »: des actes, non des paroles.

Il fut nommé chef des trois expéditions Citroën, d’abord à travers le Sahara en autochenille en 1922-23 (deTouggourt àTombouctou en traversant le Sahara), puis l’Afrique en 1924-25 (Croisière noire), puis l’Asie en 1931-32, il est le Chef du groupe Pamir (Croisière jaune). C’est à l’issue d’une grippe, compliquée en double pneumonie, contractée au cours de cette dernière expédition sur le chemin du retour, qu’il meurt à Hong Kong le 16 mars 1932.

André Citroën a envoyé ce télégramme aux hommes de l’expédition après avoir appris le décès de son ami : « L’Homme est mort mais l’œuvre reste. Ramenez en France le corps de votre chef. Je pleure avec vous ».

Distinctions:
. Commandeur de la Légion d’honneur (11 juillet 1932).
Source : Texte © Wikipédia
biographie en cours d’élaboration
Liens externes:
Kronobase
Wikipedia
Georges Marie Haardt portrait
Georges Marie Haardt sépulture
Georges Marie Haardt illustration2
Georges Marie Haardt illustration