Constant BOURGEOIS

Florent Fidèle Constant Bourgeois, dit
Division 9

5 juin 1767, Guiscard

26 juin 1841, Passy, Paris

Peintre, lithographe, dessinateur et graveur.

Pendant la Révolution, Constant Bourgeois est en 1793-1794 volontaire au 4e bataillon de la Haute-Garonne. Il est envoyé à Nîmes puis à Paris. Selon le Bénézit, il devient colonel.

Il se consacre ensuite au dessin et à la peinture ; il est un des élèves du peintre David. Celui-ci influence le début de son œuvre, qui est d’inspiration classique.

Constant Bourgeois aime particulièrement la peinture de paysages, et séjourne en Italie, d’où il envoie beaucoup de Vues qu’il fait exposer au Salon à partir de 1791.

Il est parmi les premiers peintres de panoramas et, avec Jacques-Michel-Denis Delafontaine, aide Pierre Prévost pour la réalisation du panorama Vue de Paris depuis les Tuileries exposé à partir de l’été 1799, et pour l’Évacuation de Toulon par les Anglais en 1793, l’année suivante.

Ses lavis sont précis et lumineux, il les traite directement au pinceau, sans contour au trait ; ses paysages d’Italie, de France et de Suisse sont particulièrement appréciés. Sous le Consulat, Vivant Denon le charge de dessiner des scènes des campagnes de Bonaparte ; Bourgeois expose ainsi, au salon de 1800, six dessins panoramiques où il représente Toulon en 1798 et le départ de l’expédition d’Égypte.

Bourgeois reçoit de nombreuses commandes officielles. Il peint pour le Grand Trianon et pour le château de Fontainebleau. Napoléon lui demande un tableau de l’armée à Aschaffenbourg, les musées exposent ses œuvres.

Sous l’Empire puis sous la Restauration, il expose dans les salons, pendant plus de trente ans. Au Salon de Paris, il expose notamment Vue du château d’Ussé en 1810 ; Vue du château de Pau en 1817 ; François Ier à Vaucluse en 1819 ; Vue prise dans un bois de chênes verts en 1831.

Il reçoit plusieurs distinctions, une médaille d’or, plusieurs prix de paysages et bénéficie d’un logement de fonction au palais du Louvre.

Source : Texte © Wikipédia
Lien externe : Wikipedia
Constant Bourgeois
Constant Bourgeois sépulture