Jacques-Emile BLANCHE

1 janvier 1861, Paris

30 septembre 1942, Offranville

Peintre, graveur et écrivain.

ll débuta en 1890. Eclectique et mondain, très apprécié à Londres où il exposa à la National Gallery, il a principalement brillé comme portraitiste (la Comtesse Baranowska, Henri Bergson, Antoine Bourdelle, René Boylesve, la Princesse de Broglie, Paul Claudel, Jean Cocteau, le Maréchal Foch, André Gide, Jean Giraudoux, Stéphane Mallarmé, André Maurois, Paul Valéry, …).

Il a fait don au musée de Rouen d’une centaine de ses toiles, et d’une vaste peinture décorative à l’église d’Offranville (Hommage aux morts de 1914).

Ecrivain et critique d’art, il a publié de nombreux articles, trois volumes de Propos de peintres, les Cahiers d’un artiste (6 volumes), ainsi que des romans et des nouvelles.

Elu à l’Académie des Beaux-Arts en 1935.

Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Jacques Emile Blanche
Jacques Emile Blanche sépulture