André SIEGFRIED

21 avril 1875, Le Havre

28 mars 1959, Paris

Sociologue, historien et géographe.

Il fit ses études à Paris avant d’entreprendre un long voyage autour du monde. Sa thèse sur la Démocratie en Nouvelle-Zélande (1904) fut très remarquée. Professeur à l’Ecole libre des sciences politiques (1911), il fut nommé directeur de la section économique du service français à la S.D.N, puis élu en 1933 professeur au Collège de France.

Ses principaux ouvrages sont: le Canada, les Deux Races, problèmes politiques contemporains (1924), les Etats-Unis d’aujourd’hui (1924), la Crise de l’Europe (1935), le Canada, puissance internationale (1937, 1947), Voyage aux Indes (1951), la Géographie poétique des cinq continents (1953), les Voies d’Israel (1958).

Il s’est intéressé à la géographie électorale, étudiant avec perspicacité les diverses tendances politiques: Tableau politique de la France de l’Ouest sous la troisième République (1914), Tableau des partis en France (1930).

Elu à l’Académie des sciences morales (1930).

Elu à l’Académie française en 1944.

Source: Larousse
Lien externe: Wikipedia
Andre Siegfried
Andre Siegfried sépulture